Coaching Nutrition Santé et Hygiène de vie

Download PDF

Les principales causes des problèmes de santé dans le monde occidental sont l’alimentation et le mode de vie. Une alimentation trop riche et trop raffinée, ainsi qu’un mode de vie trop stressant seraient probablement les causes de bon nombre de problèmes de santé de la population occidentale.

Le coaching alimentaire consiste tout d’abord à analyser votre alimentation à l’aide d’un semainier alimentaire dans lequel vous devez noter tout ce que vous mangez et buvez pendant une semaine. Ce semainier alimentaire servira ensuite à établir votre pyramide alimentaire par rapport aux différentes catégories d’aliments.

Parallèlement, des examens de sang détaillés (bilans nutritionnels, hormonaux, examens de la flore intestinale, dosage des anticorps alimentaires pour les intolérances…), sont prescrits par le médecin en fonction de votre état de santé.

Les corrections alimentaires sont proposées après l’analyse de votre semainier et de votre pyramide alimentaire et en regard des résultats de vos analyses de sang.

Nous ne le répéterons jamais assez : adopter une alimentation plus saine aura peu d’effet si elle ne s’accompagne pas d’une bonne hygiène de vie.

C’est pourquoi cette approche globale propose plusieurs outils dont le but est de clarifier certaines situations,  gérer le stress et les émotions que des situations stressantes peuvent générer.

Les principes de base d’une alimentation et d’une hygiène de vie saines sont intégrées pas à pas, au rythme qui vous convient. Le but est de permettre à ces principes de s’installer progressivement et de manière durable dans votre vie.

« Que ton alimentation soit ta médecine et que ta médecine soit ton alimentation. » disait Hippocrate (660-370 avant Jésus-Christ)

_____________________

Prestations et Tarifs :

Consultation individuelle :

30 minutes    60.- Chf

45 minutes    90.- Chf

Conseil téléphonique/email/internet :  50.- Chf

en complément des consultations
Forfait de 3 x 10 minutes

  25 comments for “Coaching Nutrition Santé et Hygiène de vie

  1. Randriana
    20 mars 2014 at 19 h 40 min

    Bonjour,

    J’adhère totalement à votre méthode et aimerais consulter un médecin qui ait les mêmes convictions que vous. Avez vous un collègue à me conseiller à Paris ?

    Bien cordialement,

    • Karine
      22 mars 2014 at 19 h 43 min

      Bonjour Randriana,
      Merci pour votre intérêt. Vous pouvez contacter Dr Pierre Dez, 9 rue Gouvieux à Chantilly au Nord de Paris.
      Cordialement,
      Karine

      • Randriana
        31 mars 2014 at 15 h 04 min

        Merci beaucoup pour votre réponse!

        Cordialement,

  2. Pauline
    8 septembre 2014 at 18 h 40 min

    Bonjour,

    Je suis ravie de découvrir votre philosophie et vos convictions.
    J’essaye de suivre le régime FODMAP depuis quelques jours mais j’ai des inquiétudes et des doutes … je recherche une personne compétente qui pourra m’accompagner dans ce processus de guérison, je l’espère.
    Pourriez-vous me conseiller un confrère près de Toulouse ou Narbonne ?

    En vous remerciant pour votre aide.
    Bien cordialement.

    • Karine
      8 septembre 2014 at 20 h 44 min

      Bonjour Pauline,

      Merci pour votre intérêt. La diète FODMAP est une diète très récente en Europe et encore peu connue. Nous ne connaissons personne en France qui pratique cette diète qui est très spécifique aux troubles digestifs. Vous aurez peut-être plus de chance en vous tournant vers un gastro-antérologue. Néanmoins ils n’ont généralement pas l’approche micronutrionnelle et très souvent ils se contentent de donner les listes des aliments tolérés et à éviter.

      Après plusieurs années d’expérience, nous nous apercevons qu’effectivement cette diète n’est pas simple à suivre sans accompagnement. A la demande de plusieurs personnes nous avons accepté de pratiquer des consultations par Skype avec un suivi par email, très proche de ce que nous pratiquons au cabinet et cela fonctionne plutôt bien. En générale, 3 à 4 consultations sont suffisantes. Pour les modalités, merci de nous contacter directement par email. Regardez ce qui est le plus approprié pour vous.

      Bien Cordialement,

      Karine D’Oro

  3. chantal
    5 janvier 2015 at 17 h 42 min

    Bonjour,
    Je serais intéressée par le coatching nutrition (sans gluten, lactose et sucre) mais je ne sais pas où vous contacter. Je n’ai pas trouvé de no de tél et d’adresse.
    Merci pour votre réponse.
    Chantal

    • Karine
      5 janvier 2015 at 18 h 55 min

      Bonjour Chantal,
      Vous pouvez me contacter au +41.76.568.24.02 afin de fixer un rendez-vous.
      Au plaisir de vous entendre.
      Karine D’Oro

  4. Philippe
    14 février 2015 at 23 h 45 min

    Bonjour,
    Comment prendre contact avec un médecin nutrtioniste….Je ne vois aucun email ou téléphone ??
    Merci pour votre réponse,
    P.B.

    • Karine
      15 février 2015 at 14 h 21 min

      Bonjour Monsieur,
      Vous trouvez nos coordonnées sous l’onglet « contact »
      Je vous les redonne ci-dessous.
      Tel: +41.22.301.63.38 – Le secrétariat répond à vos appels du lundi au jeudi le 8h30 à 13h30
      Email: secretairedoro@gmail.com

      Merci pour votre intérêt.

      Karine D’Oro

  5. Emilienne
    10 mars 2015 at 1 h 47 min

    Bonjour,

    Les consultations pour le coaching alimentaire sont-elles prises en charge par les assurances au moins partiellement ?

    Merci de votre réponse

    Emilienne

    • Karine
      10 mars 2015 at 11 h 16 min

      Bonjour,

      Les consultations de coaching alimentation santé ne sont pas prises en charge.
      Le tarif est de 100.- chf pour une heure de consultation. Une première consultation d’une heure est nécessaire. Par la suite nous pouvons envisager 1/2h. A partir de la 2ème séance, la fréquence est en générale de 3 à 4 semaines. En fonction de votre objectif, trois ou quatre séances sont parfois suffisantes pour mettre en place un réel changement.
      Merci pour votre intérêt.

      Karine D’Oro

  6. Michèle
    26 août 2015 at 4 h 22 min

    Bonjour ! je trouve très intéressante votre approche de certains états pathologiques et les méthodes pour améliorer la santé. Pourriez-vous m’indiquer un thérapeute, voire un médecin nutritionniste qui aurait ces compétences dans la région de Grenoble ? Je vous remercie.

    • Karine
      26 août 2015 at 8 h 22 min

      Chère Michèle,
      Merci pour votre intérêt. Nous avons en effet crée notre propre méthode intégrant une approche globale de la personne. Nous pouvons vous recommander le Dr Eric Lorrain (spécialisé en micronutrition et phytothérapie) qui travaille dans la même direction. Sachez cependant que chaque médecin/thérapeute développe sa propre approche en fonction des outils qu’il utilise.
      Bien cordialement,
      Karine D’Oro

  7. A.
    21 octobre 2015 at 10 h 21 min

    Bonjour,
    En premier lieu, j’aimerais vous remercier pour votre site et toutes les informations intéressantes qu’il contient. La synthèse permet aussi une meilleure vue d’ensemble, après s’être perdue dans le web…
    Je suis maman d’un ado diagnostiqué asperger, il y a maintenant dix ans. Au début de cette année, il a ressenti des douleurs migrantes dans les jambes et le sternum, dues à une inflammation osseuse. Après de nombreuses investigations, une coloscopie a révélé une colite indéterminée, qui évoluerait vers un Crohn ou RCH à l’âge adulte.
    Il a très mal réagit au Pentasa et j’ai alors recherché une alternative. Nous avons commencé le régime GAPS en avril, mais dès l’arrêt de la cortisone, les douleurs ont réapparu. Le curcuma n’a été d’aucun secours. Nous avons du nous résoudre à accepter les perfusions de Remicade. Nous poursuivons le régime GAPS, mais je ne suis pas sûre d’être sur la bonne piste.
    Je lis actuellement des articles concernant les intolérances aux salicylates (présent dans le pentasa et curcuma). Je serais intéressée par une consultation, mais habitant le xxx, la distance me freine.
    J’aimerais aussi savoir s’il est possible de faire réaliser les analyses nécessaires par vos soins ou doit-on passer par notre pédiatre ?
    Serait-il possible d’avoir un suivi à distance ?
    Avec mes salutations les meilleures,
    Agnès Lovis

    • Karine
      27 octobre 2015 at 10 h 18 min

      Chère Madame,

      Je conçois que la situation médicale de votre enfant est difficile et je constate tous vos efforts
      afin d’améliorer sa santé. Il faut quelquefois se résoudre à prendre des médicaments
      qui permettent sur le moment de contrôler l’inflammation intestinale.

      Il existe de nombreuses diètes proposées dans la maladie de Crohn mais aucune n’a clairement montré
      une efficacité validée.

      Il est certain qu’il faut réduire le plus possible les effets néfastes du modèle occidental, appelé la « western diet »
      à savoir réduire les produits transformés et raffinés, le sucre, les graisses saturées ou riche en oméga 6 et l’excès de viande.

      Il est préférable de manger plus de légumes, un peu de fruits, des céréales complètes, non raffinées, et un peu de viandes blanches ou poissons ainsi que de bonnes graisses (noix, avocat, olives). Certains modèles alimentaires excluent le gluten ou les produits laitiers, d’autres les céréales (type paléo ou GAPS), d’autres sont à tendance végétarienne. Les résultats sont quelquefois bons dans un modèle ou un autre, sans garantie de succès. L’important c’est d’éviter les carences surtout en protéines.

      Prendre des bons acides gras est particulièrement intéressant dans le Crohn pour réduire le terrain inflammatoire,
      il me semble important d’exclure les huiles riches en oméga 6 pro-inflammatoires (huile de tournesol, huile de mais, carthame etc…), de prendre des huiles de poisson riches en oméga 3 et d’introduire de l’huile de coco bio aux effets protecteurs et anti-inflammatoires ( au moins 1 à 3 cuillère à soupe par jour de façon progressive).

      Le GAPS exclut déjà le gluten et le lactose, ce qui me semble bien pour le moment.

      L’autre aspect important est d’amener des probiotiques en grandes quantités avec éventuellement des fibres solubles afin de soutenir le microbiote, une alternative naturelle et d’introduire progressivement des aliments lacto-fermentés. Voici un site intéressant avec des produits de haute qualité dans ce domaine http://www.delicieusenature.fr.

      Je pense qu’un bilan nutritionnel serait une bonne idée afin d’essayer d’améliorer le terrain immunitaire et inflammatoire
      associé à la recherche de quelques intolérances alimentaires et de rechercher également certains virus impliqués dans les colites (EBV, CMV).

      Ce bilan pourrait être fait à Lausanne ou à Genève à votre convenance. Vous pouvez aussi envoyé depuis un labo près de chez vous directement au labo de Lausanne et nous pouvons discuté par téléphone ou skype sans nécessité de vous déplacer.

      En restant à votre disposition,
      je vous adresse mes meilleures pensées.

      Dr A. D’oro

  8. Marie-Christine
    27 janvier 2016 at 18 h 19 min

    Bonjour,
    Nous avons une suspicion d‘autisme concernant une de mes filles. Comme vous le dites dans votre article « L‘autisme, une maladie de civilisation en expansion », il est difficile d‘obtenir un suivi global. Nous devons faire beaucoup de recherche par nous même et y aller un peu par essai et erreur.
    Merci, donc, pour cet article qui survole un peu chaque détail, il nous donne d‘autres pistes. Nous avons enclenché une diète sans gluten ni caséine; le comportement de ma fille s‘est amélioré, mais il y a encore à faire puisque à 2 ans, elle ne parle pas encore, entre autres. Aucun médecin que nous avons consulté à ce jour ne crois en la corrélation entre la diète et les symptômes de ma fille. Nous persévérons car nous savons (c‘est notre instinct de parents qui nous le dit!)que c‘est la chose primordiale à faire.
    J‘espère que les informations que vous diffusez dans cet articles seront mieux connues, car comme vous le dites si bien, c‘est une problématique de société moderne.

    Bien à vous,
    Marie-Christine L.

    • Karine
      1 février 2016 at 13 h 20 min

      Chère Marie-Christine,

      Merci pour votre témoignage très touchant.
      L’alimentation est certes une piste importante à explorer. Il nous semble aussi essentiel que vous puissiez vous fier à votre instinct de parents.
      Nos meilleures pensées vous accompagnent pour vous soutenir dans vos démarches avec votre fille.

      Karine et Antonello D’Oro

  9. Audrey Talon
    22 avril 2016 at 22 h 26 min

    Bonjour,

    Je prends contact avec vous çar depuis 3 ans j’enchaîne tendinite sur tendinite et je suis désespérée car à chaque fois que j’arrive à en soigner une, une autre aparaît. Je pratique, tous les 2 jours, les sports suivants: course à pieds, vélo, natation, musculation et fitness.

    Aujourd’hui j’ai réussi à soigner une tendinite à l’épaule avec 3 mois de kiné. Une seconde au coude est en bonne voie de guérison également avec 3 mois de kiné mais je suis très ennuyée par une troisième tendinite au moyen fessier et ce depuis plusieurs années. Elle a été diagnostiquée l’année dernière par IRM. Un podologue m’a confectionné des semelles pour la course à pied et j’ai eu 4 mois de travail en chaîne par un kiné l’année dernière mais qui n’ont rien donnés sur la tendinite. En revanche le kiné me disait sans cesse que tout le ramenait à mon ventre duodénum partie 2. Il m’a demandé d’essayer de supprimer le gluten pour quelques semaines. J’ai joué le jeu et j’ai découvert que je pouvais faire des selles moulées. Depuis j’ai quasiment supprimer le gluten. Lorsque j’en mange de nouveau: les selles sont démoulées et j’ai des gaz très malodorants pendant 2 ou 3 jours.

    Alors voilà en lisant vos articles, en constatant que je contracte des tendinites à répétition et en considérant cette éventuelle isensibilité ou intolérance au gluten pour la première fois depuis longtemps j’ai l’impression d’avoir mis le doigt sur quelque chose. Faudrait il, selon vous que je consulte un médecin en microbiotique? Si oui, auriez vous la gentillesse de me donner les coordonnées d’un confrère à vous sur la région lyonnaise? Je vous en serai très reconnaissante.

    Jusqu’ici les douleurs se manifestaient durant et après la course à pieds. J’ai donc largement lever le pied pour me pencher sur le vélo. Depuis 3 semaines, les douleurs apparaissent également en vélo et aussi surtout en position assise toute la journée au bureau et couchée. J’ai mal au repos et même la nuit. Je suis en arrêt complet de sport depuis 3 semaines et je le vis très mal d’autant que je souffre.

    Mon médecin généraliste m’a prescrit une semaine d’anti-inflammatoires et une seconde IRM pour voir l’évolution.

    • Dr. A. D'Oro
      22 juillet 2016 at 19 h 36 min

      Bonjour,

      Si j’ai bien compris, vous souffrez de tendinites à répétition. Au vue de votre histoire, vous suspectez une origine digestive.
      Il est clair qu’en premier lieu, il est nécessaire d’exclure une affection rhumatismale ou musculaire d’origine inflammatoire par des examens de sang ciblés.
      Soyez sure d’avoir une vitamin D optimale,une thyroïde et parathyroïde qui fonctionnent bien et pas de carences en fer et en magnésium.
      Effectivement, une origine digestive reste probable, on sait qu’une hyper-perméabilité intestinale peut être responsable de douleurs tendino-musculaires répétitives.
      Cette hyper perméabilité peut être favorisée par une dysbiose intestinale, un SIBO (pullulation bactérienne) en relation éventuelle avec une sensibilité au gluten,
      une intolérance au lactose ou au fructose etc..
      Il serait intéressant de faire les tests afin d’exclure une maladie cœliaque et de faire également un test respiratoire au lactulose afin de rechercher une pullulation bactérienne
      de l’intestin grêle. Vous pouvez chercher un médecin qui fait les tests respiratoires selon l’approche du Dr Donatini Bruno, il y a surement près de chez vous (appelez le secrétariat du Dr Donatini).
      Si je devais proposer quelques chose, sans examens complémentaires, voilà ce que l’on pourrait tester:

      A. Continuer arrêt du gluten et produits laitiers, éviter sucres et farines raffinées
      B. Prendre du magnésium à la dose de 400 à 600 mg élément (par ex: Metarelax, D-stress Booster, 2 sachet au moins par jour)
      C. Prendre une formulation pour traiter une inflammation de la muqueuse (par exemple: Inovance tolérance 3 x par jour ou Glutaform, 1 sachet par jouir)
      D. Prendre des probiotiques
      E. Dans le doute, d’une pullulation bactérienne ou candidose, prendre pendant un mois de la berbérine ou les préparations du Dr Donatini

      Sincèrement

      Dr A. D’oro

  10. Dr. A. D'Oro
    15 août 2016 at 22 h 07 min

    Non,
    vous pouvez contacter l’IEDM qui est l’institut européen de micronutrition qui pourra vous donner le nom d’un micronutritionniste près de chez vous.

    Sincèrement

    Dr A. D’oro

  11. Charles Emma
    28 décembre 2016 at 17 h 45 min

    Bonsoir,

    Je voulais savoir si vous pouviez me recommander un/ une médecin nutritionniste à Lille et Annecy (ou aux environs).

    Aussi, travaillez vous avec un laboratoire particulier pour les analyses de Neurotransmetteurs .

    Merci d’avance,
    Cordialement,
    E. Charles

    • Dr. A. D'Oro
      7 janvier 2017 at 18 h 46 min

      Bonjour,

      Je ne connais pas trop les médecins nutritionnistes dans cette région. Vous pouvez appeler l’institut
      international de micronutrition (IEDM) à Paris pour connaitre éventuellement un médecin dans votre région.Il y a aussi le SIIN qui répertorie des médecins formés en micronutrition ou médecine nutritionnel.
      Sinon, je travaille volontiers avec RPlab pour le bilan des neurotransmetteurs ou le Brain screen. Je pense que vous pouvez aller voir sur leur site pour plus d’info.

      Sincèrement

      Dr A. D’oro

    • Dr. A. D'Oro
      7 janvier 2017 at 18 h 50 min

      Bonjour, je ne connais pas spécialement un médecin en micronutrition dans votre région.
      Vous pouvez avoir des adresses de médecins formés près de chez vous auprès de l’IEDM à Paris ou
      auprès du SIIN.
      Personnellement, je fais les bilans des neurotransmetteurs chez RPlab, vous pouvez trouver les infos sur internet, il y a bien entendu d’autres labo performants.

      Sincèrement
      Dr A. D’oro

  12. amandine
    11 juin 2017 at 16 h 48 min

    Bonjour, merci pour ce site très intéressant.
    Pourriez-vous me recommander un médecin formé à la micronutrition exerçant à Paris ? Et si vous le voulez bien, me donner quelques pistes nutritionnelles par rapport à mon problème de peau au visage : peau atopique, très sèche et déshydratée, douloureuse, avec des poussées de dermite séborrhéique et d’urticaire (alcool, curcuma, amande, noix, noisette). Au niveau du reste du corps, la peau est simplement très sèche et déshydratée (plus dermographisme, peau très fine, blanche ; erythème fessier bébé : peau réactive aux couches + lessive, donc utilisation de langes lavées au savon de marseille)
    J’ai 32 ans et pèse 43 kg pour 1, 63m (j’ai toujours été fine et ai pris peu de poids à l’adolescence à mon grand désespoir…). Par ailleurs, des cépahalées de tension et des migraines de temps en temps depuis l’enfance.
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Bien cordialement
    Amandine H.

    • Dr. A. D'Oro
      12 juin 2017 at 19 h 29 min

      Bonjour,
      Il serait intéressant de faire quelques investigations nutritionnelles pour préciser certaines carences (oméga 3 , zinc, vitamine D et A) ou intolérances/allergies alimentaires. Savoir s’il existe une perméabilité intestinale (zonuline, LPS), ou une sensibilité au gluten.
      Bien entendu à la base, il faut opter pour une alimentation saine de type méditerranéenne riche en légumes et fruits et éviter les allergènes alimentaires connus. Bien entendu, il est important de bien gérer le stress et et régler les conflits émotionnels.
      Bon, je pense que tous cela ne vous aide pas trop dans la pratique.

      De façon pragmatique,
      – éviter pendant un mois de façon strict gluten, produits laitiers et éventuellement les oeufs, ainsi que les oléagineux. Puis si cela va mieux, réintroduire chaque semaine un groupe alimentaire et observer si vous réagissez à quelques choses.J’éviterais le gluten au moins 3 mois. Soyez sur d’avoir une alimentation équilibré en cas de doute, voyez avec une nutritionniste
      – prendre des oméga 3 (1gr EPA/DHA) et surtout de la GLA sous forme d’huile de bourrache (500 mg/j),
      – contrôler votre niveau de zinc, vitamine A et vitamine D et corriger
      – pour la perméabilité prendre un complexe avec glutamine (ex: Inovance tolérance 3xj ou un sachet de glutaform)
      – prendre des probiotiques (par exemple lactibiane)

      Voilà on peut déjà essayez comme cela

      Sincèrement

      Dr A. D’oro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *