La diète qui mime le jeûne (FMD)?

Download PDF

Introduction

Le jeûne et le jeûne intermittent sont connus pour leurs effets incroyables sur la santé, mais connaissez-vous la diète qui mime le jeûne (FMD)?

Le jeûne est connu depuis la nuit des temps pour ces effets salutaires. Il a été de longue date intégré comme rite de purification dans de nombreuses religions. Depuis des décennies, la science se penche sur les effets du jeûne, surtout depuis que notre société est victime d’une surabondance alimentaire favorisant la surconsommation d’aliments et nous amenant progressivement vers des troubles métaboliques tels que l’insulino-résistance ou le diabète. Plus récemment, le jeûne intermittent s’est développé permettant d’avoir les bénéfices du jeûne en restant actif dans notre société. Le jeûne intermittent peut comprendre  plusieurs variantes allant sur des périodes de jeûne entre 16 heures à 48 heures. La variante la plus simple est de ne rien manger quotidiennement pendant 16 à 18 heures, ce qui revient  à prendre ces repas uniquement entre 12 h (ou 14 h) et 20 h.

Il existe bien entendu de nombreuses autres variantes. Le jeûne intermittent et le jeûne ont permis de contrecarrer l’évolution vers des maladies dégénératives incluant le diabète, les maladies cardio-vasculaires ou le cancer, etc. Pour comprendre cela, des recherches au niveau moléculaire et cellulaire ont mis en évidence la capacité du jeûne à activer des processus cellulaires d’adaptation qui permettent une amélioration de la fonction des mitochondries (centrales d’énergie du corps), une réparation de notre ADN ainsi qu’une augmentation des capacités de nettoyage du corps par autophagie (1). Récemment, des chercheurs ont mis au point une diète qui imiterait les effets du jeûne et qui permettrait même de renverser l’évolution du diabète, de réduire les risques de cancer ou de maladie cardio-vasculaire et même de ralentir les processus de vieillissement,  il s’agit de la FMD (Fasting-Mimicking Diet).

La diète qui mime les effets du jeûne (FMD)

En février 2017, une publication dans une célèbre revue médicale montre qu’une diète élaborée sur la base des dernières connaissances scientifiques a permis la régénération de nouvelles cellules pancréatiques à la place de celles qui dysfonctionnent, permettant une stabilisation de la glycémie dans des modèles animaux de diabète. Ainsi, pour la première fois, une diète qui imite les effets du jeûne semble permettre de renverser l’évolution d’un diabète en reprogrammant de nouvelles cellules pancréatiques réduisant ainsi les symptômes de diabète de type 2 mais également de type 1 chez les souris (2). Cette étude a été menée par le Prof. Valter Longo, directeur de l’institut de longévité de l’University of Southern California. Longo et son équipe font actuellement des recherches sur des tissus de pancréas de donneurs humains avec des résultats prometteurs. Ils ont démontré que le jeûne et la FMD permettent l’augmentation de l’expression d’une protéine (neurogénin-3) qui favorise la production de cellules saines productrices d’insuline (2).

La même équipe a montré les effets santé de cette diète dans d’autres maladies. Ainsi une étude récente de 2017 montre que le FMD réduirait le risque de cancer, de diabète ou de maladies cardiaques. Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont inclus 100 participants dans une étude dans laquelle une moitié mangeait normalement et l’autre moitié faisait une diète FMD de 5 jours par mois pendant 3 mois. Les participants qui ont suivi cette diète ont eu une réduction significative de leur BMI (body mass index), de leur tension artérielle, de la glycémie à jeun, du cholestérol, des triglycérides et de la C-réactive protéine, tous ces indicateurs représentant des facteurs de risque de nombreuses maladies (3). Des études antérieures de 2016 avaient également montré que cette diète avait le potentiel de réduire des processus d’auto-immunité ainsi que les symptômes de maladies neuro-dégénératives comme la sclérose en plaques (sur modèle animal) (4,5).

De quoi est composée cette diète ?

Les études montrent qu’il faut faire un jeûne d’au moins 4 jours à l’eau pour stimuler les processus de réparation et rajeunir le système immunitaire. Beaucoup de personnes ont de la peine à jeûner à l’eau pendant 4 jours ou plus, c’est pourquoi le Dr Longo a développé sur la base d’expérimentations scientifiques une diète de 5 jours qui amène la plupart des bénéfices du jeûne tout en continuant à manger. Le Dr Longo, pour cela, a mis au point un package d’aliments sains confectionnés sous forme de sachets, box, boissons, barres énergétiques contenant des aliments hypocaloriques faible en protéines et en glucides et riche en bonnes graisses. Les ingrédients de cette diète comprennent des aliments étudiés pour mimer l’état de jeûne tels que végétaux, olives, graines, oléagineux, chocolat noir, thés d’herbes, etc.

Cette diète amène environ 770 à 1100 calories par jour. Le nom de ce package s’appelle ProLon et est disponible seulement dans certains pays (USA, Italie, Australie). Pour les concepteurs, cette diète est considérée comme une innovation importante dans le domaine de la nutri-technologie. Joseph Anton de la société L-Nutra estime que c’est la première fois dans l’histoire de l’homme que nous pouvons manger pendant 5 jours des aliments tout en faisant croire à notre organisme qu’il est en jeûne, pouvant ainsi activer tous les effets protecteurs et régénérateurs afin d’améliorer sa santé et ralentir son vieillissement.

On peut toutefois se poser la question s’il s’agit d’une réelle révolution ou d’un marketing intelligent. En effet, on ne nous laisse pas le choix, il faut acheter le produit si l’on veut essayer cette diète. Personnellement, je préfère la liberté d’utiliser les aliments bruts qu’offre la nature et je pense qu’il est possible soi-même de faire une diète de 5 jours respectant les critères d’une alimentation mimant un jeûne. Toutefois, nous n’avons pas les connaissances pour choisir et cuisiner soi-même des aliments naturels tout en étant sûr que l’on obtienne une diète mimant le jeûne. Il est vrai que chez l’homme ou la femme moderne subissant les rythmes effrénés de notre société, ce type de package simplifie beaucoup la vie. Pour l’instant, si l’on veut profiter des vertus incroyables du jeûne, on a le choix de jeûner au moins 4 jours, éventuellement de faire régulièrement du jeûne intermittent ou de faire la diète de 5 jours mimant le jeûne élaborée par le Dr Longo.

A suivre et à expérimenter.

Dr A. D’oro

Références

  1. Mattson MP « Impact of intermittent fasting on health and disease processes »
    Ageing Res REv 2016 Oct 31
  2. Cheng CW « Fasting-Mimicking Diet Promotes Ngn3-Driven beta-cell regeneration to reverse diabetes » Cell 2017 Feb 23 ;168(5) :775-788
  3. Wei M  « Fasting-mimicking diet and markers risk factors for aging, diabetes, cancer and cardio-vascular disease » SciTransl Med 2017 Feb 15 ;9(377)
  4. Choi IY « Mol Cell Endocrinol « Nutrition and fasting mimicking diets in the prevention and treatment of autoimmune diseases and immunosenescence » Mol Cell Endocrinol 2017 Jan 28
  5. Choi IY « A diet mimicking fasting promotes regeneration and reduces autoimmunity and multiple sclerosis symptoms » Cell Rep 2016 Jun 7 ;15(10) :2136-46

 

 

Dr. A. D'Oro

Dr. A. D'Oro

Dr Antonello D’Oro Consultations en Micronutrition et Alimentation Santé Tel: +41.22.301.63.38 Email: secretairedoro@gmail.com 

  3 comments for “La diète qui mime le jeûne (FMD)?

  1. G. K.
    18 avril 2017 at 10 h 05 min

    Bonjour,
    La composition des aliments est-elle suffisamment transparente pour garantir la compatibilité avec certains régimes d’exclusions pour les intolérances et allergies (ex FODMAP, gluten…) ?
    Merci.

    • Dr. A. D'Oro
      18 avril 2017 at 18 h 25 min

      Bonjour,

      Je ne peux pour l’instant rien vous confirmer,
      cette diète a été conceptualisé par des chercheurs spécialiste sur la longévité
      qui ont été soutenu par l’institut national de la santé en Amérique,
      plusieurs publications scientifiques ont confirmé l’impact de cette diète sur sa capacité
      à régénérer nos cellules et aider à réduire nos facteurs de risque de maladie.
      Malheureusement, je n’ai pas réussi à obtenir pour l’instant un emballage de ce produit
      et dès lors je ne peux pas vous répondre qu’en aux composants exacts.
      Je vous tiens au courant dés que j’ai plus de renseignements.
      Sincèrement

      Dr A. D’oro

      • G. K.
        18 avril 2017 at 22 h 29 min

        Merci beaucoup. Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *