Intérêt de l’évaluation du stress oxydant

Download PDF

Les radicaux libres sont des « déchets » obligatoires du métabolisme cellulaire oxygéno-dépendant, capable de destructions tissulaires lorsqu’il y a surproduction ou défaut d’élimination. Ils sont favorisés par les agressions de notre environnement telles que le tabac, la pollution ou à d’autres facteurs  mais également lorsque notre organisme est très sollicités telles que dans des infections,  inflammations chroniques, des activités sportives intenses, un stress chronique, une  alimentation trop abondante etc.. Ces molécules sont normalement neutralisées par les antioxydants fabriqués par l’organisme et ceux apportés par l’alimentation (vitamine C et E, caroténoides, polyphénols etc..). Le stress oxydant se définit par un déséquilibre entre les radicaux libres et les antioxydants en faveur des radicaux libres (par surproduction des déchets radicalaires ou défauts d’antioxydants). Lors d’un stress oxydant, les radicaux libres sont responsables d’altérations oxydatives (effet équivalent de la rouille sur les métaux) s’attaquant aux molécules des différents tissus de notre organisme.  Le stress oxydant représente un des principaux mécanismes du vieillissement et des maladies de civilisation (maladies cardio-vasculaires, maladies neurodégénératives, arthrose etc…).

Sources de radicaux libres :

  • Pollution atmosphérique, de l’environnement (dioxines, PCB, métaux lourds etc…), pollution de l’habitat (benzène, formaldéhyde, radon etc..)
  • Exposition solaire prolongée, rayonnements (radioactifs, électromagnétiques)
  • Tabac, alcool en excès
  • Activité physique intense
  • Stress chronique
  • Pesticides, additifs chimiques, médicaments
  • Toxiques issus de la cuisson (produits de glycation, amines, hydrocarbures etc..)
  • Excès calorique
  • Maladies chroniques

Malheureusement notre alimentation moderne est déséquilibrée avec peu d’antioxydants. Ce qui ne nous permet pas de lutter efficacement conter les agressions des nombreux radicaux libres de notre  environnement. Pourtant il y a des milliers d’antioxydants dans l’alimentation (centaines de caroténoïdes, milliers de composés phénoliques) que l’on retrouve particulièrement dans les fruits et les légumes. Pour améliorer notre santé, il est important dés lors de consommer régulièrement des aliments riche en antioxydants. D’autre part un bilan d’évaluation du stress oxydant permet au médecin de proposer des corrections alimentaires personnalisées et adaptées au patient, de prescrire des compléments alimentaires correspondant aux besoins momentanés du patient et de suivre l’impact réel des corrections alimentaires.