Intérêt du profil des acides gras

Download PDF

Les acides gras sont des molécules fondamentales pour le fonctionnement de nos cellules.  Ils exercent de nombreuses activités. Ils sont une source d’énergie importante, ils représentent le matériel de construction des membranes cellulaires. Ils sont les précurseurs d’hormones (écosanoides) qui contrôlent de nombreux processus comme l’inflammation, l’agrégation plaquettaire, la tonicité vasculaire. Des anomalies quantitatives et qualitatives des acides gras sont fréquemment associées à un grand nombre de pathologies dont notamment les maladies inflammatoires (allergies, maladie auto-immunes, maladie cardio-vasculaires) mais aussi les cancers.

La répartition qualitative et quantitative des différents types d’acides gras est intimement liée à l’alimentation et à l’état des voies métaboliques qui assurent leur transformation notamment au niveau du foie. Des milliers de publications décrivent le rôle des acides gras pour une santé optimale. En particulier la déficience relative en acide gras oméga 3, l’accumulation d’acides gras TRANS sont impliqués dans les pathologies les plus courantes des patients vivant dans nos pays. Le profil des acides gras est une opportunité pour la prise en charge de nombreuses maladies mais également dans le cadre d’une médecine préventive. Le profil des acides gras permet au patient de se rendre compte des conséquences de son alimentation sur un paramètre de santé déterminant. Il permet au médecin de proposer des corrections alimentaires personnalisées et adaptées au patient, de prescrire des compléments alimentaires correspondant aux véritables besoins du patient et de suivre l’impact réel des corrections alimentaires, des compléments et de détecter des problèmes d’assimilation des acides gras

Comment se présente un profil des acides gras

Chaque couleur correspond à une classe d’acide gras, ainsi de gauche à droite nous avons le profil : des acides gras saturés, des acides gras monoinsaturés (exemple de l’huile d’olive), des acides gras Trans, des acides gras polyinsaturés oméga 6 puis oméga 3, la dernière colonne étant le rapport des oméga 6/oméga 3.

Dans l’exemple ci-dessous, on est frappé par la forte augmentation des acides gras Trans dont l’accumulation est impliquée dans de nombreuses maladies, souvent le reflet d’une alimentation déséquilibrée riche en graisses hydrogénées (margarines, croissants, frites, chips etc..). On note aussi la carence relative des autres graisses (surtout les graisses polyinsaturées W6 et W3). Ceci pouvant être le reflet d’apports insuffisant de bonnes graisses et d’une déficience du foie à métaboliser ces graisses.