L’équilibre acido-basique

Download PDF

Manger suffisamment d’aliments alcalinisant et moins d’aliments acidifiants : pour prévenir l’ostéoporose, éviter de perdre ses muscles et garder ses reins en bonne santé.

Aujourd’hui notre alimentation fait la part belle à une alimentation acidifiante, nos assiettes étant garnies de viandes et de céréales agrémentées d’une bonne dose de sel. Toutefois, pour fonctionner correctement, notre organisme doit se situer dans une zone de pH équilibré ni trop acide, ni trop basique. Cet équilibre acide-base dépend en grande partie de notre alimentation.

Côté acide : les céréales,  les protéines (surtout animales) apportent des acides aminés  qui contiennent  du soufre et/ou du phosphore alors que le sel apporte des ions chlorures. Ces apports contribuent à la charge acide nette de l’organisme via la formation d’acides sulfurique, chlorhydrique et phosphorique.

Coté basique : les fruits, légumes, racines et tubercules apportent des sels  de potassium alcalins. Une alimentation riche en fruits et en légumes, tubercules et racines par leur quantité de sels alcalins neutralise facilement les acides issus du métabolisme alimentaire.

Pour estimer approximativement l’acidité résultant de notre alimentation, on peut utiliser l’indice de PRAL (Potential Renal Acid Load). Cet indice évalue l’acidité de l’urine, et donc de l’organisme, en relation avec la quantité de protéines, de minéraux acides et de minéraux basiques apportés par notre alimentation. Si un aliment renferme des protéines et plus de minéraux acidifiants que de minéraux basifiants, l’indice de PRAL est supérieur à zéro : l’aliment est acidifiant. Dans le cas contraire, l’indice de PRAL est négatif, l’aliment est alcalinisant.L’acidose chronique est en partie responsable de la flambée d’ostéoporose. En effet si notre alimentation est trop acidifiante, notre organisme puise dans les os des substances alcalinisantes pour neutraliser cette charge acide. Dans nos os, ces substances se trouvent sous forme de citrate de calcium ou de bicarbonate de calcium. En puisant ces éléments basifiants, l’organisme pompe le calcium dans nos os.

La meilleure façon pour lutter contre l’acidose :

  • Augmenter la part de fruits et de légumes (jusqu’à 8 à 10 par jour)
  • Manger moins de protéines animales (manger des portions moins importantes de viandes, fromages etc..)
  • Manger moins de sel (saler très peu ses plats, consommer moins d’aliments préparés, consommer moins de pain)
  • Manger moins de céréales en les choisissant complètes ou semi-complètes (chaque jour pas plus de 4 à 5 tranches de pain complet ou semi-complet)
  • Consommer régulièrement une eau minérale riche en bicarbonates