Mon placard de cuisine

Download PDF

Avant de commencer, je vous invite progressivement à ajouter certains aliments de base à votre placard de cuisine et à remplacer certains autres par des aliments plus sains et dont l’intérêt micronutritionnel est plus élevé.

Cuisiner différemment demande un minimum d’organisation dans votre cuisine et dans vos placards. J’ai placé mes céréales et légumineuses dans des boîtes hermétiques transparentes sur des étagères, je les ai ainsi à disposition et je vois celles qu’il manque pour les rajouter sur ma liste de course. C’est un principe simple mais efficace ! Les légumineuses par leur différente couleurs et formes apportent même une touche déco à votre cuisine !

Voici un tableau synthétique de ce qui a été expliqué plus haut afin de vous aider à vous organiser dans votre cuisine. Une cuisine bien organisée, ou chaque ingrédient a sa propre place, permet un gain de temps considérable lorsque vous cuisinez.

TABLEAU SYNTHETIQUE

Sel Sel aux herbes, gomasio à saupoudrer sur vos potages et salades, soyu et tamari pour composer vos vinaigrettes, paillettes d’algues séchées. Le but étant de diminuer la quantité de sel et d’ajouter des saveurs différentes aux préparations.
Sucre Sucre blond ou brun non raffiné pour la préparation des gâteaux, sirop d’agave ou sirop de riz pour ajouter à vos salades de fruits, vos crèmes desserts. Attention le sirop d’agave devient amère à la cuisson. Réservez-le pour les préparations sans cuisson. Sirop d’érable pour vos crèpes. Miel pour vos thés et tisanes.

Pensez à utiliser le lait de riz naturellement sucré pour vos chocolats chauds.

La farine de châtaigne est également naturellement sucrée et peut s’ajouter dans les préparations pour gâteaux ; en raison de son goût prononcer il faut la mélanger avec d’autres farines.

Huile végétale Utiliser de l’huile d’olive biologique de première pression à froid pour vos salades mais aussi pour faire revenir vos légumes.

Attention afin de ne pas devenir nocive pour la santé, l’huile ne doit jamais fumée dans la poële !

Pensez également à utiliser une huile d’olive fruitée dans vos préparation pour gâteaux, le résultat est incroyable !

Pensez à remplacer le beurre ou la margarine par des purées d’oléagineux (amandes, noisettes, tahin). J’utilise beaucoup ces purées d’oléagineux dans les soupes pour leur saveur et aussi pour les rendre plus onctueuses. J’ajoute une à deux cuillères à soupe de purée juste avec de mixer la préparation.

Personnellement je n’utilise jamais de margarine en raison des transformations que les huiles végétales doivent subir pour devenir solides. Je préfère utiliser un bon beurre cru sur mes tartines !

Et les frites alors, comment fait-on ?! Je les fais au four ! Je coupe mes pommes de terre dans un saladier et j’ajoute 2 cs d’huile d’olive, du sel aux herbes ou du gomasio. Je mélange bien avant d’étaler le tout sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.

Céréales Partez à la découverte de nouvelles céréales telles que le quinoa qui se cuisine comme le riz, permet de réaliser des risotto de quinoa, un taboulé de quinoa, des desserts façon riz au lait.

Le millet en remplacement de la semoule dans les couscous, dans les soufflés.

Le tapioca pour épaissir une soupe pour préparer des crèmes desserts.

Le sarrasin pour préparer des galettes, dans le petit déjeuner.

La crème de Kokkoh qui est un mélange de farines précuites (quino, riz, haricots rouges)  permettant d’épaissir une soupe, une sauce, une crème dessert.

L’Arrow-root est une fécule issue d’un rhizome. Elle remplace la maïzena et sert à épaissir une crème par exemple. Attention il en faut très peu (1cs pour ½ litre de lait végétal – à faire épaissir en remuant)

Légumineuses Les légumineuses sont trop souvent oubliées de notre alimentation.

Lentilles, Lentilles rouges, pois chiches, azuki, pois cassés. Il faut les faire tremper la veille ce qui nécessite d’anticiper un peu, sauf pour les lentilles rouges qui cuisent en quelques minutes. Leur temps de cuisson plutôt long peut être réduit en y ajouter des algues. L’ajout d’algues aux légumineuses permet également de les rendre plus digestes. Ces légumineuses existent aussi en flocons précuits ce qui évite le trempage et la cuisson longue. Pensez à toujours avoir une ou deux conserves de lentilles ou pois chiches dans votre placard.

Laits végétaux Soja, riz, amande, noisette, avoine, châtaigne sont utilisés comme substitut du lait de vâche qu’ils remplacent avantageusement dans les recettes aussi bien sucrées que salées. Ils donnent des mets beaucoup plus digestes.
Oléagineux et fruits secs Les purées d’oléagineux (amandes, noisettes, tahin…) peuvent être utilisées comme pâtes à tartiner ou pour remplacer le beurre dans les gâteaux, soupes, béchamels. Ces pâtes à tartiner ajoutent beaucoup d’onctuosité à vos soupes. Pensez à toujours les conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Les fruits secs peuvent être réhydratés et utilisés dans la préparation de smoothies, les gâteaux ou les pains.

Epices et Herbes aromatiques Curry, curcuma, cumin, paprika, cannelle, cardamone, gingembre, poivre etc… Attention à les utiliser correctement, comme metionné plus haut, afin d’en bénéficier pleinement. CF recette « Poudre d’or anti-cancer »

Persil, thym, laurier, romarin, coriandre fraiche, sauge, verveine citronelle, basilic, menthe, estragon, ciboulette, ail des ourses, etc…

Afin de conserver leurs nombreuses vertus, on les ajoute en fin de cuisson.