Quelles sont les alternatives au sucre ?

Download PDF

Au fil des recettes vous apprendrer progressivement à sucrer vos desserts différement. Il est important de remplacer le sucre blanc par un sucre blond de canne, non rafiné. Pour certains desserts comme les compotes, salades de fruits, les crèmes je préfère utiliser le sirop d’agave (qui a moins d’incidence sur la glycémie et qui peut être utilisable même pour une personne diabétique), le sirop d’érable, le sirop de riz ou le miel.

Il faut également noter que l’utilisation de certaines farines comme la farine de châtaigne, qui est déjà naturellement sucrée, permet de réduire la quantité de sucre. C’est également le cas de lait de riz qui est aussi plus sucrée que les autres laits végétaux ou que le lait de vache. Pourquoi ne pas essayer un chocolat chaud au lait de riz ?

Pour la fabrication de vos confitures et afin de réduire la quantité de sucre, j’ajoute de l’agar-agar. C’est une algue qui nous vient du Japon et qui est tout à fait insipide. Son action est de gélifier les préparations une fois que celles-ci on refroidies.

C’est un ingrédient intéressant également sur le plan nutritionel puis la richesse principale de l’agar-agar tient surtout à son apport minéral (calcium, phosphore et fer). En raison de son faible apport calorique et de son fort pouvoir de réplétion, les japonnaises en font un adjuvant de choix dans leur régime amincissant.  Cette algue aurait également une action purifiante de détoxicante sur notre organisme. L’agar-agar se présente sous différentes formes (barres, paillettes ou poudre). Je préfère utiliser la poudre que vous trouvez en paquet de 6 ou 8 sachets de 2 g chacun. La poudre se délaye dans un liquide froid avant d’être ajoutée à la préparation puis portée à ébulition en remuant pendant 2 minutes minimum. En règle générale, il faut compter un sachet de 2 g pour ½ litre de préparation à gélifier. Outre son utilisation dans les confitures pour en réduire la teneur en sucre, pensez également à l’utiliser pour toutes les préparations destinées à être mangées froides et qui ont besoin d’avoir une certaine tenue tels que aspics, terrines de légumes,  flans, crèmes…