Stop ou encore

Print Friendly, PDF & Email

Osez l’expérience

Voici une nouvelle rubrique qui s’inscrit dans un concept de santé plus intégré et global.
Nous  sommes ce que nous mangeons et dès lors l’affirmation du célèbre Hippocrate prend tout son sens « que l’aliment soit ton médicament ». Toutefois l’acte de se nourrir et le choix de nos modèles alimentaires s’enracinent dans notre histoire personnelle, nos habitudes, nos envies, à cela s’ajoute le stress de la vie qui aggrave nos compulsions et perturbe notre digestion.
Dès lors, il devient nécessaire d’être  plus conscient de comment nous fonctionnons et de comprendre ce qui nous animent au plus profond de nous. La Pleine Conscience représente une pratique particulièrement efficace pour désamorcer nos schémas perturbateurs et réduire notre stress. J’ai demandé à Nolwenn Huyart de participer à ce blog en nous proposant chaque mois une expérience de pleine conscience simple et ludique, au pouvoir transformateur chez ceux qui oseront l’expérience proposée.

Nolwenn Huyart pratique la psychothérapie en France, à St Julien-en-Genevois et instruit des programmes de pratique de la Pleine Conscience notamment pour le stress et ses conséquences, les troubles anxieux, la dépression, les douleurs chroniques, etc.

L’expérience du STOP par Nolwenn Huyart

Vous surprenez-vous à rêver de faire une pause dans la journée mais en vous disant que ce sera pour demain ou êtes-vous à fond du matin au soir sans vous en rendre compte ?

Dans les groupes de pratique de la Pleine Conscience que j’anime, nous sommes amenés à réfléchir au choix cornélien : faire rentrer le maximum de choses possibles dans notre journée ou s’autoriser à se mettre en pause de temps en temps et laisser en plan ce qu’on est en train de faire.

Les pratiquants de Pleine Conscience remarquent rapidement que s’arrêter quelques instants au moins pour reprendre son souffle permet de prendre du recul et finalement de revenir plus frais, plus disponible dans la situation qu’ils avaient quittée.

« Je n’arrivais plus à faire face à la pression au travail, j’étais en alarme intérieure. Il fallait que je trouve un moyen de casser le rythme. » Jean-Paul a essayé le STOP pour répondre au stress de façon plus consciente et donc plus efficace.

Tirons sur le frein à mains

Nous constatons dans nos groupes de pratique que nous pouvons nous arrêter, où que nous soyons, quel que soit le moment. Même si notre tête nous dit que nous avons des choses bien plus intéressantes ou urgentes à faire ! C’est une véritable décision personnelle.

Nous décidons d’être plus conscients de ce qui se passe en nous à l’instant. Pour cela, nous dirigeons le regard en nous-même, sans chercher coûte que coûte la solution à notre problème du moment et nous marquons le STOP :

Stop Nous nous arrêtons, nous faisons une pause (assis, debout, peu couché, peu importe)
Take a breath  Nous prenons quelques respirations profonde
Observe Nous observons, identifions calmement,  avec bienveillance, sans
juger, ce qui se passe en nous : par ex., agitation, sueurs, accélération cardiaque, j’ai trop de travail 
Proceed Maintenant, nous décidons de la marche à suivre et passons à l’action : est-ce que je me sens mieux après cette pause et je peux retourner à mes occupations ? ou ai-je besoin d’aller faire un tour et je verrai après ? 

 Entre nous

Maintenant que vous savez comment faire, et qu’une petite voix en vous murmure « tente le coup », je vous propose de marquer le STOP plusieurs fois par jour (à consommer sans modération !) pendant un mois et de partager vos expériences et vos témoignages juste là en dessous.

Pourquoi ne pas vous arrêter et oser l’expérience maintenant!

© 2014 – 2016, Dr. A. D’Oro. All rights reserved.

Dr. A. D'Oro

Consultations en Micronutrition et Alimentation Santé, site: http://www.plomed.ch, Email: secretairedoro@gmail.com, Tel: +41.22.301.63.38,

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Marilyn
Marilyn
8 années il y a

Effectivement dire stop fait du bien car dans notre société actuelle on nous donner pas le choix d’être toujours en mouvement physique et psychique. Dire stop et s’écouter c’est prendre soin de soi et ne pas se négliger.
Merci pour cet article vivement le prochain.
Marilyn

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x