Smoothie aux fruits rouges

Print Friendly, PDF & Email

Intérêts nutritionnels

IG bas Acido/basique
Antioxydant Fibres
Sodium/Potassium Graisses
FODMAP faible Sans lait
Sans gluten Sans oeuf

Berry SmoothieIngrédients

  • 400g de tofu soyeux
  • 3 grosses poignées de fruits rouges (mûres, framboises, myrtilles, groseilles, cassis…)
  • Sirop d’agave (selon goût)
  • Un peu de lait de riz

Recette

Mixer tous les ingrédients ensemble dans votre robot.

Verser dans des ramequins ou des pots à couvercles si vous souhaitez conserver cette préparation 2 jours au réfrigérateur.

Le Saviez-Vous ?

Les fruits rouges sont très riches en anti-oxydants qui nous protègent contre le vieillissement cellulaire.

Pour cette recette il est important d’utiliser le tofu soyeux qui a la consistance d’un flan et permet de réaliser une préparation onctueuse.

Les « smoothies » arrivent des Etats-Unis et désignent de délicieuses préparations onctueuses et plus ou moins liquides qui évoquent une alimentation saine. L’industrie agroalimentaire utilise largement cette idée pour proposer des préparations pas toujours très saines. Le smoothie est tellement simple à préparer qu’il vaut mieux le faire soi-même !

Trucs et Astuce

Nos besoins en anti-oxydants et en polyphénols sont accrus en hiver pour nous aider à lutter contre les infections hivernales. N’hésitez donc pas à utiliser des fruits congelés que vous faites décongeler la veille ou 1 heure avant.

C’est une préparation très riche et complète qui convient bien au petit déjeuner. Pour les matins ou vous avez peu de temps, pensez à la préparer la veille au soir dans un pot hermétique que vous pourrez prendre avec vous.

Variantes

2 variantes possibles en remplaçant les fruits rouges par :

– 10 abricots secs trempés la veille + ½ cc canelle en poudre

– 15 pruneaux ses et dénoyautés trempés la veille + 2 poires mûres

Karine D’Oro

  4 comments for “Smoothie aux fruits rouges

  1. Avatar
    Mireille LAFFORT
    11 mai 2019 at 0 h 59 min

    Bonjour, j’ai eu l’occasion de voir la rediffusion de la conférence par Webiner du Dr d’Oro sur les problèmes digestifs. Je l’ai trouvée passionnante.
    Cela fait longtemps que je n’arrive pas à me guérir d’une candidose, j’ai retrouvé dans les propos du Dr d’Oro certaines choses que l’on m’avait dites et à présent j’ai de nouveaux symptômes : douleur à l’estomac qui a, de plus, beaucoup grossi et qui gonfle après les repas. A l’examen “on ne voit pas grand chose”, un peu d’inflammation mais pas d’ulcère. J’ai beaucoup de gaz, de ballonnements, de fermentations.
    On m’a dit que vous alliez reprogrammer la conférence. Bien que j’ai pris des notes j’aimerai l’écouter à nouveau et surtout vous commander les vidéos proposées.
    Pourriez-vous faire en sorte de m’inscrire.
    Avec mes remerciements

    • Dr. A. D'Oro
      1 juin 2019 at 10 h 24 min

      Bonjour,

      le programme appartient à Edition Corps Esprit
      et il faut voir cela avec eux.
      Je suis heureux que vous ayez trouvé mon webinair intéressant et je pense
      que si vous prenez le programme, vous aurez des outils concrets pour avancer
      sur le chemin de la santé.

      Sincèrement

      Dr A. d’oro

  2. Avatar
    Mélanie
    13 mai 2019 at 23 h 31 min

    Que proposeriez vous pour des personnes intolérantes au glutten qui peuvent avoir de grosse réaction avec le tofu vu que la molécule contenue dans le tofu semble très proche de celle du glutten?

    • Dr. A. D'Oro
      22 mai 2019 at 22 h 19 min

      Bonjour,

      Le soja ne contient pas de gluten, il y a aucune preuve de réaction similaire ou croisée au gluten.
      En contrepartie, le soja contient des facteurs anti-nutritionnels ainsi que des lectines (sojbean agglutinin) qui peuvent affecter l’intestin grêle, surtout lors d’inflammation pré-existante.
      Il est conseillé de consommer le soja sous une forme fermentée tel que le tempeh, la miso, le natto ou
      le tofu fermenté. Quant aux effets oestrogéniques du Tofu pout perturber les gens souffrant de thyroide ou de cancer du sein, c’est des manipulations pseudo-scientifiques.Je pense qu’un bon tofu occasionnellement est une bonne source de protéines et moins toxiques que de nombreuses viandes avec résidus d’antibiotiques et pesticides.

      Sincèrement
      Dr A. D’oro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.